Des faux sur le marché

La problématique des faux dans le domaine de l’art est de plus en plus fréquente. Les analyses scientifiques permettent de réduire les risques de contrefaçons lors de transaction sur le marché de l’art. De plus elles deviennent une réelle nécessité dans la vente de certains chefs d’œuvres afin de révéler leurs secrets.

Voici quelques articles sur le sujet:

https://news.artnet.com/market/man-caught-selling-fake-vincent-van-gogh-painting-326808?utm_campaign=artnetnews&utm_source=082215daily&utm_medium=email

https://news.artnet.com/art-world/va-conservators-discovery-botticelli-328674?utm_campaign=artnetnews&utm_source=082815daily&utm_medium=email

https://news.artnet.com/art-world/karl-waldmann-fictitious-dada-artist-329204?utm_campaign=artnetnews&utm_source=090115daily&utm_medium=email

http://www.artmarketmonitor.com/2015/09/23/at-least-three-connoisseurs-think-this-800-lot-that-sold-for-870000-might-be-a-rembrandt/